Rodrigue Kokouendo
Député Seine-et-Marne (7e circonscription)

Ma feuille de route

Chers amis,

 

En tant qu’élu de La République en Marche dans la 7ème circonscription de Seine-et-Marne, j’ai à cœur de participer, aux côtés du Président de la République et du Gouvernement, à la transformation radicale de notre société. Nos priorités restent les mêmes : la moralisation de la vie publique, l’emploi, la sécurité, l’éducation, la culture, mais aussi la transition énergétique et le développement durable.

Au sein du Parlement, je souhaite mener une politique juste, efficace, et volontariste, et être un député exemplaire, à votre écoute, engagé et responsable.

Selon moi, un député, aujourd’hui, se doit d’être un élu de proximité au service de la transformation nécessaire de notre pays. Ainsi, je m’engage, notamment sur ce site, à vous rendre régulièrement compte des lois que nous proposerons dans le cadre du programme présidentiel, et plus particulièrement des dossiers que je porterai dans l’intérêt de notre territoire.

Notre circonscription est en effet une terre d’avenir qui doit tenir sa juste place en Ile-de-France d’abord, dans la France modernisée qui s’annonce aussi, ouverte sur l’Europe et le monde.

Avec vous, avec mon équipe expérimentée et motivée, je mets et mettrai toute mon énergie au service de nos cantons et de nos communes.

 

Mes engagements pour la circonscription :

 

  • La sécurité : conformément aux promesses du Président de la République, je veux m’assurer d’une répartition équitable des effectifs de police et de gendarmerie dans notre circonscription, notamment en développant la police de sécurité quotidienne.

 

  • L’emploi : La richesse de nos bassins d’emploi est un atout qu’il faut valoriser et développer. Un lien de confiance avec les chefs d’entreprises est essentiel. Je reste à l’écoute de leurs préoccupations. La lutte contre le chômage passe aussi par le soutien aux commerces de proximité notamment, par la réduction des charges sociales, par l’aide à la création d’entreprises et la suppression du Régime Social des Indépendants.

 

  • L’éducation : Je souhaite aider les collectivités à obtenir les financements pour la construction des écoles, des collèges et des lycées, adaptée à l’évolution de notre population, et accompagner l’effort national pour les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

 

  • La santé : L’offre médicale de proximité, en Seine-et-Marne, doit être renforcée, pour permettre à des médecins et professionnels de santé de s’installer dans des maisons de santé pluridisciplinaires. L’urgence de lutter contre les déserts médicaux est bien là. Dans cette perspective, je souhaite participer à l’implantation des structures nécessaires aux besoins de notre population, particulièrement en direction de nos aînés.

 

  • L’environnement : Je veillerai à ce que la Seine-et-Marne ne soit plus le principal département, et de très loin, à gérer les déchets de toute l’Ile-de-France. Il faut savoir que notre département a reçu 27 millions de déchets de chantier inertes en 5 ans, sur les 34 millions produits en Ile-de-France.

 

  • Les transports : Notre territoire en fort développement urbain nécessite une adaptation rapide des transports en commun. Nous veillerons à la sécurisation et à la modernisation des réseaux existants et au développement de nouveaux services pour que toutes les communes soient raccordées efficacement aux lieux de travail, d’éducation. Ainsi, la ligne 17, la nationale 2, le pont en X entre Pomponne, Thorigny-sur-Marne et Lagny-sur-Marne, sont des priorités.

 

  • Notre jeunesse : Je veux m’assurer que notre territoire bénéficie d’une participation significative de l’effort du plan national de construction de logements pour les étudiants et jeunes actifs, ainsi que de l’accroissement de solutions de logement pour les ménages aux ressources modestes.

 

  • Le handicap : Le Président de la République l’a promis et développe actuellement des mesures en ce sens : il souhaite que les personnes en situation de handicap puissent mener la vie de tout un chacun. Cela passe par l’amélioration des infrastructures d’accueil, un meilleur accès à l’emploi, et surtout par un changement du regard sur le handicap. J’y suis très sensible.

 

  • Le lien social : Chaque génération mérite une attention particulière. Le tissu associatif est essentiel par son action diversifiée, novatrice et dynamique ; il répond avec efficacité, souplesse et bienveillance aux besoins de proximité de nos concitoyens et procure une meilleure qualité de vie. Je veux leur apporter tout mon soutien.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.