Violences conjugales et confinement

Victimes de violences conjugales et confinement : Quelles mesures ? 

Le Président de la république a annoncé lundi dernier une mesure de confinement à domicile pour l'ensemble des Français. Cette contrainte nécessaire pourrait malheureusement engendrer une recrudescence des violences conjugales. 

Comment faire face à des violences conjugales ? 

  • En urgence
  1. Le 17 : En cas de situation urgente appelez le 17 ou rendez-vous sur arretonslesviolences.gouv.fr
  2. Le 112 : Numéro d'appel unique européen pour accéder aux services d'urgences dans l'ensemble de l'Union européenne
  3. Le 15 : Numéro spécifique aux urgences médicales qui vous permet de joindre 24h/24 le SAMU
  4. Le 114 : Numéro d'urgence pour les personnes sourdes ou malentendantes victimes ou témoins d'une situation d'urgence

 

  • L'accueil dans les centres d'hébergements d'urgence 

​​​​​​​Les victimes de violences sont toujours accueillies dans les centres d'hébergements d'urgence avec leurs enfants afin de les protéger. 

Les mesures sanitaires de sécurité y sont naturellement respectées. 

  • Remise en service très prochainement du 3919

Momentanément indisponible pour des raisons techniques, le 3919, numéro d'écoute pour les victimes de violences conjugales, sera très prochainement remis en activité. Face au COVID-19, les horaires seront réduits afin de garantir la sécurité des écoutantes qui sont pour la plupart en télétravail. L'opérateur Orange doit les équiper rapidement en téléphones et ordinateurs. 

 

Attention, en cas de situation urgente vous devez appeler le 17 ou le 115

Le 3919 est un numéro d'écoute 

 

  • Le traitement judiciaires des plaintes pour violences conjugales 

​​​​​​​La Ministre de la justice, Nicole Belloubet, a confirmé que les "les dossiers de violences conjugales continuent à être traités en justice" et que "l'éviction du conjoint violent reste la règle". 

Les services judiciaires qui assurent le traitement des contentieux relatifs aux violences conjugales sont donc maintenus malgré la fermeture temporaire au public des tribunaux. 

  • L'aide aux associations 

​​​​​​​les associations de défense et de protection des femmes peuvent compter sur l'Etat en cette période de pandémie. Une adresse mail leur a été communiquée et la DGS, Direction Générale de la Santé, a mis en place une cellule de crise dédiée au COVID-19. 

Contacts Utiles 

Vous pouvez contactez les associations suivantes : 

  1. CFCV - Collectif Féministe contre le viol : http://www.cfcv.asso.fr/
  2. FNSF - Fédération nationale solidarité femmes : http://www.solidaritefemmes.org
  3. CNIDFF - Centre national d'information sur les droits des femmes et des familles : http://http://www.infofemmes.com/
  4. MFPF - Mouvement français pour le planning familial : http://http://www.planning-familial.org/
  5. Femmes solidaires : http://www.femmes-solidaires.org/
  6. FDFA - Femmes pour le dire Femmes pour agir : http://www.femmespourledire.asso.fr/
  7. INAVEM - Fédération nationale des associations d'aides aux victimes : http://http://www.inavem.org/
  8. Les associations près de chez vous en Seine-et-Marne : https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/-les-associations-pres-de-chez-vous-.html?dep=77

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.